Concours Elephant films / Culturopoing : Jeremy Kagan, Daniel Petrie et J.L. Thompson

Ce mois-ci,  Elephant Films nous invite à découvrir trois œuvres quelque peu oubliées et très éloignées les unes des autres.

Tout d’abord, Héros (1977) de Jeremy Kagan, réalisateur du très beau Natty Gan, nous invite à partager le périple de Jack, un jeune vétéran du Vietnam s’évadant pour une virée sur les routes américaines. Son chemin croisera celui de Ken, un copain de régiment aussi fissuré, et Carole, une jeune femme à la dérive. Voici donc un beau road movie injustement méprisé à sa sortie, qui constitue entre comédie et mélancolie l’un des premiers film traitant du trauma de l’après Vietnam. Si l’on connaît surtout Henry Winkler en Fonzie de Happy Days, il prouve ici combien il est bon acteur, tout comme les débutants Sally Field et Harrisson Ford.

Passons au passionnant Résurrection (1980) de Daniel Petrie qui réunit Ellen Burstyn et Sam Shepard. Rescapée d’un accident de voiture où son mari succomba, Edna voit sa vie basculer ; elle se découvre le pouvoir de guérir. Alors qu’elle offre ce don à la communauté, dans une Amérique puritaine, son existence va virer au cauchemar. Résurrection appartient aux œuvres qui entremêlent fantastique,  questionnements spirituels, rapport à la foi comme avait pu l’être le superbe Audrey Rose de Robert Wise. Fabuleuse, Ellen Burstyn incarne une héroïne se retrouvant de plus en plus seule, coincée entre les foudres de l’église et le scepticisme scientifique.

Enfin, voici le film d’un cinéaste très intéressant trop longtemps identifié aux Canons de Navarone et à ses collaborations avec Charles Bronson : J.Lee Thompson. L’Empire du Grec (1978) s’inspire de la romance entre Jacky Kennedy et l’armateur grec Aristote Onassis qui conduisit à un mariage très controversé (ils avaient 23 ans d’écart) rebaptisés ici Liz Cassidy et Theo Tomasis. Au delà de son intérêt historique, de ces intrigues et ces sentiments compromis, il y a dans cette L’Empire du Grec tout le savoir-faire de Thompson et surtout, plus que tout, un duo incroyablement glamour : Jacqueline Bisset et Anthony Quinn.

 

En partenariat avec Elephant Films, nous sommes ravis de vous faire gagner l’un de ces trois films si vous répondez à ce questionnaire avant le 10 mai 0h00.

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Olivier ROSSIGNOT

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.