Automne jeunesse 2012 : concepts et principes (3-12 ans)

Après les abécédaires et imagiers, puis les histoires à raconter, il est temps de se pencher sur les livres documentaires jeunesse. Apprendre en s’amusant, repérer des concepts, susciter des questions : la plupart atteignent leur cible de façon enthousiasmante. C’est aussi l’occasion pour les parents de redécouvrir des tas d’informations oubliées !

le beau selon ninon oscar brenifier delphine perretPHILO EN PRATIQUE – 10/10

“Le beau selon Ninon” (à partir de 8 ans)
Oscar Brenifier (texte) – Delphine Perret (illustrations)
Paru le 26/09/12 aux Editions Autrement – 13,50
Après “L’amour selon Ninon” dont nous avions vanté les mérites, la même équipe s’attèle au concept du beau avec un talent identique. Toujours en mêlant bande-dessinée, contes et mythes, ils viennent à bout de l’apprentissage de la subjectivité en balayant l’appréhension de l’art abstrait ou figuratif, les goûts personnels, l’interprétation, la question de l’apparence… Dans une belle recherche d’ouverture, l’ensemble est limpide, facile à s’approprier et grâce aux chapitres, peut être lu de façon morcelée. A l’appui, La Belle et la Bête, Cyrano de Bergerac et toujours la jeune Ninon qui pose beaucoup de questions à son entourage.
65 millions de français stéphanie duval sandra laboucarieIDENTITÉS NATIONALES – 10/10
“65 millions de Français et moi, et moi, et moi !” (à partir de 11 ans)
Stéphanie Duval & Sandra Laboucarie (textes) – Vincent Caut & Clémence Lallemand (illustrations)
Paru le 30/08/12 aux Editions Bayard Jeunesse – 15,20
Autre coup de cœur, c’est un ouvrage léger, accessible, bien expliqué et ludique pour aborder l’identité nationale au sens objectif et ouvert du terme. Les questions posées sont très concrètes, les témoignages d’enfants apportent un vrai plus et la maquette est très claire. Les sujets balayés sont multiples : la langue, la démocratie, le droit de vote, la liberté d’expression, les impôts, les institutions, les religions, la scolarité, la culture et même la gastronomie et le sport. Parfait pour poser des bases d’éducation civique dans la détente, loin de la subjectivité des partis politiques.
la chance que j'ai eva janilovszkyFAIRE PLAISIR – 9/10
“La chance que j’ai” (à partir de 6 ans)
Eva Janikovszky (texte) – Laszlo Réber (illustrations)
Paru le 06/09/12 aux Editions La Joie de Lire – 12,20
Pédagogique et fantaisiste, ce livre se situe entre le récit et le documentaire pour enseigner le respect de la liberté d’autrui, l’espace vital de chacun, le don de soi, le fait de faire plaisir aux autres. Coloré et très simple, le dessin est d’un minimalisme enfantin au trait noir et traits de couleur au pastel, des formes très simples qui représentent toute la famille. Le texte est bien dosé et facile d’accès, d’un ton très enlevé, frais et stimulant.
voyage au pays du recyclage elisabeth de lambillyET L’ÉCOLOGIE DANS TOUT CA ? – 8/10
“Voyage au pays du recyclage” (à partir de 7 ans)
Elisabeth de Lambilly (texte) – Rémi Saillard (illustrations)
Paru le 23/08/12 aux Editions De La Martinière Jeunesse – 10
Riche idée que cette double lecture via un “docu-dépliant” très clair dont les idées sont reprises dans le livre sous forme d’histoire. Sous forme de voyage, deux enfants mettent en scène les informations récapitulées dans le dépliant que l’ont peut consulter en même temps. Concis et léger, ce petit format permet de découvrir le trajet du recyclage des déchets. A cela s’ajoute une double page de conseils pour réduire leur volume, un vrai/faux pour réviser et un jeu pour apprendre dans quelle poubelle il faut mettre chaque chose. Simple et efficace, de même que le second volume consacré à la préhistoire.
rond patricia intriagoLES CONTRAIRES – 7/10
“Rond” (à partir de 3 ans)
Patricia Intriago (texte & illustrations)
Paru le 30/08/12 aux Editions Kaléidoscope – 13,20
Cet album propose des déclinaisons de la forme ronde pour apprendre les contraires très simplement. Les dessins sont modifiés ou assortis de quelques traits relevant des codes élémentaires du dessin ou de la bande-dessinée (ex : quelques traits pour exprimer la vitesse, la marque des dents, la forme d’une larme). Court et basique, mais très efficace !
tout est relatif claudia ruedaPLUS PETIT QUE SOI – 6/10
“Tout est relatif” (à partir de 3 ans)
Claudia Rueda (texte & illustrations)
Paru le 30/08/12 aux Editions Kaléidoscope – 13,20
Cet album est d’une simplicité charmante. Avec son unité graphique en noir, blanc, gris et orange, il propose de découvrir la relativité des adjectifs à l’aide d’un chat, d’une souris et d’un chien. Par exemple, si la balle paraît grande pour la souris, elle semble pourtant petite par le chat. Très court et basique, le contenu est un peu léger mais amusant.
———————————
ILS NOUS LAISSENT PERPLEXES…
—————
comment sais-tu ce que tu sais jeanne boyer vincent bergierPHILO-PHOBIE – 5/10
“Comment sais-tu ce que tu sais ?” (à partir de 9 ans)
Jeanne Boyer (texte) – Vincent Bergier (illustrations)
Paru le 29/08/12 aux Editions Père Castor / Flammarion – 10
Plein de bonnes idées, ce concept a l’inconvénient majeur de ne pas vulgariser ou simplifier les principes de philosophie. Les ressources ne manquent pas pour y amener les lecteurs, comme une histoire interactive dont le lecteur choisit le déroulement, de la bande-dessinée, des proverbes, des récits, un quizz, le tout dans une mise en page très ludique et une bonne dose d’humour. Pourtant, on a l’impression que la thématique reste plutôt compliquée et pas assez approfondie. Le second volume “Pourquoi c’est bien ? Pourquoi c’est mal” présente les mêmes avantages et inconvénients.
pourquoiASSEZ DE QUESTIONS ! – 5/10
“Pourquoi ?” ( à partir de 8 ans)
Stephen Law (texte) – Nishant Choski (illustrations)
Paru le 13/09/12 aux Editions Bayard Jeunesse – 14,90

Ce livre présente tous les ingrédients d’un bon documentaire, mais il laisse de marbre en partie à cause de l’absence d’une mise en page adaptée. Création de l’univers, voyance, intelligence artificielle, clonage et autres “questions parfois bizarres, souvent étranges, mais toujours sérieuses” (sous-titre) y sont traitées dans le contenu de façon très accessible. Pourtant, l’aspect linéaire du texte rebute malgré sa juxtaposition à des personnages rigolos.

les aventures agricoles d'harry l'agriculteurAPPELER UN CHAT UN CHAT – 4/10
“Les Aventures Agricoles d’Harry l’Agriculteur” (à partir de 5 ans)
Christophe Nicolas (texte) – Ronan Badel (illustrations)
Paru le 03/10/12 aux Editions Albin Michel Jeunesse – 15,50
Sensibiliser les jeunes lecteurs à l’agriculture et au respect de l’environnement, c’est un enjeu important. Le faire sous forme d’histoire avec des personnages attachants, c’est encore mieux. Pourtant, si ce livre entre dans ces deux catégories, l’aventure d’Harry tourne en rond et manque sa cible, faute d’engagement. Il est bien question ici d’OGM, mais ils ne sont jamais nommés comme tels et la lutte d’Harry reste un peu mystérieuse. Si le récit s’avère bancal, on peut tout de même relever le dessin très séduisant par la grande douceur des crayons de couleurs.
listomaniaINDIGESTION – 3/10
“Listomania” (à partir de 9 ans)
Collectif
Paru le 06/09/12 aux Editions De La Martinière Jeunesse – 19,90
Ce livre porte bien son nom : “l’encyclo qui dit tout sur tout”, tant son contenu est dense et divers. Insolites, ces listes sont originales mais peu convaincantes car compilées sans recul ni véritables illustrations. Le point fort réside dans la mise en page, colorée et créative, mais l’ensemble reste majoritairement indigeste. La légitimité des sujets est discutable, c’est un ouvrage trop ambitieux pour être abouti.

A propos de Sarah DESPOISSE

Laisser un commentaire