Peter Greenaway : “Mon film est symétrique comme un club sandwich américain ; on peut voir les différentes couches et en plein milieu, il y a un drapeau rouge fiché dans l’anus d’un héros”

Peter Greenaway a plus d’un tour dans son sac. Il nous a accordé un entretien à l’occasion de la sortie de Que viva Eisenstein !. Toujours imperturbable, avec son sourire en coin, avec un franc-parler qui continue de nous étonner, il évoque à la fois son amour du cinéma –  sa mort et son avenir – , le sexe, l’Art, et encore et surtout … le sexe.

Ça fuse, c’est drôle, c’est érudit. Et chacun de ses mots de nous donner envie de replonger dans son œuvre.

A propos de Olivier ROSSIGNOT

A propos de Bénédicte Prot

Laisser un commentaire