Présenté en ouverture du festival de Gérardmer 2023, Blood de Brad Anderson est désormais disponible en DVD, Blu-Ray et VOD.

Copyright The Jokers Films

Alors qu’elle et son ex-mari se disputent la garde de leurs enfants, Jessica emménage avec ces derniers dans une maison isolée… peu après leur installation, son fils Owen est mordu par une étrange créature et semble, après cela, ne plus pouvoir se nourrir que de sang. Jessica, prête à tout pour le maintenir en vie, décide de lui en procurer, quoi qu’il en coûte…

Copyright The Jokers Films

Bien qu’il ne parvienne pas à éviter certains écueils (à savoir quelques séquences et une poignée d’effets relativement grotesques), Blood est un film fort, servi par ses acteurs – parmi lesquels Michelle Monaghan, bouleversante en mère prête à tout pour ses enfants – sa photographie léchée, son utilisation des sons et de la musique – venant régulièrement enrichir la narration sans jamais l’alourdir – et, par-dessus tout, par la maîtrise de ses multiples niveaux de lecture, Brad Anderson et le scénariste Will Honley partant d’une base attendue (la mère s’installant seule avec ses enfants dans une maison isolée, angoissante au possible) et usant brillamment des codes du genre horrifique afin de construire un film d’épouvante des plus efficaces et un récit familial des plus intimistes. 

Copyright The Jokers Films

Blood s’apparente, à cet effet, à une galerie de personnages dans la vie desquels l’irruption du surnaturel provoque un bouleversement des rapports tout en en soulignant – voire en en créant – d’autres. Le film aborde ainsi, sous couvert d’horreur fantastique, des thématiques aussi diverses que l’addiction, l’éclatement de la cellule familiale, le complexe d’Oedipe, l’image – extrêmement changeante – d’un parent absent, la toxicité du lien entre une mère et un enfant sur-protégé (notion sublimée lors d’une extraordinaire scène d’allaitement allégorique) ou encore le caractère néfaste du passé lorsqu’on tente de s’y réfugier.

Copyright The Jokers Films

Cet étonnant « drame familial d’épouvante » où l’idée de monstruosité – littérale et symbolique – prend tous son sens, distillant une atmosphère terrifiante et semant la confusion dans l’esprit du spectateur (quel est le vrai monstre et qui l’engendre véritablement ?) est enfin l’histoire d’une mère dont la gravité des erreurs n’a d’égale que sa volonté de les réparer, quitte à faire empirer la situation… et le portrait fondamentalement touchant d’une famille en quête de reconstruction. 

Une réussite de fond et de forme qui nous rappelle que l’enfer est pavé de bonnes intentions. 

Copyright The Jokers Films

© Tous droits réservés. Culturopoing.com est un site intégralement bénévole (Association de loi 1901) et respecte les droits d’auteur, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos visibles sur le site ne sont là qu’à titre illustratif, non dans un but d’exploitation commerciale et ne sont pas la propriété de Culturopoing. Néanmoins, si une photographie avait malgré tout échappé à notre contrôle, elle sera de fait enlevée immédiatement. Nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur – anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe.
Merci de contacter Bruno Piszczorowicz (lebornu@hotmail.com) ou Olivier Rossignot (culturopoingcinema@gmail.com).

A propos de Alexandre LEBRAC

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.