L'Athénée joue "La cantatrice chauve"de Ionesco,dans une reprise de la mise en scène de JL. Lagarce

 
"Madame Smith : Tiens, il est neuf heures. Nous avons mangé de la soupe, du poisson, des pommes de terre au lard, de la salade anglaise. Les enfants ont bu de l’eau anglaise. Nous avons bien mangé, ce soir. C’est parce que nous habitons dans les environs de Londres et que notre nom est Smith."
 
Ainsi s’ouvre La cantatrice chauve. Jean-Luc Lagarce a toujours aimé cette parodie des comportements bourgeois, des mots creux et des règles du théâtre. Sa mise en scène de 1991 dépoussière ce grand « classique » du théâtre de son esthétique des années 50.
 
L’absurdité des rapports humains et la dimension loufoque de cette pièce sont toujours actuelles. La pièce est d’ailleurs jouée sans interruption depuis 1957 au Théâtre de la Huchette.
 
Par rapport à la mise en scène initiale de Nicolas Bataille, Jean-Luc Lagarce a poussé à l’extrême le non-sens et le sentiment de l’absurde. Il joue sur la couleur, sur les codes des feuilletons télévisés et du kitsch contemporain, renforçant le caractère interchangeable des Smith et des Martin.
 
Les acteurs se replongent avec plaisir dans la peau de ces personnages. Le public le ressent, et se laisse entraîner dans la redécouverte de ce « patrimoine » du théâtre moderne.

Novembre-décembre 2009 : une rentrée avec Jean-Luc Lagarce à l’athénée théâtre Louis-Jouvet ! Avec :
 
La cantatrice chauve 
Eugène Ionesco 
reprise de la mise en scène de Jean-Luc Lagarce (1991) 
du jeudi 5 au samedi 21 novembre 2009 
 
 
Les règles du savoir-vivre dans la société moderne 
Jean-Luc Lagarce 
mise en scène : François Berreur 
du jeudi 3 au samedi 12 décembre 2009 
 
Plus de renseignements :
 
Cantatrice Chauve Athénée Ionesco
Découvrez le blog du Monocle

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire