Sur nos écrans ce 4 novembre…

Away We Go, de Sam Mendes (cf. notre critique en ligne)
Gros buzz médiatique pour le nouveau film de Sam Mendes après Les Noces rebelles, cette fois-ci sans la moindre star. A l’arrivée, une caricature du "Sundance movie", avec tous les tics du genre. Des fois, ça peut être bien aussi, mais il faut au moins la présence de Zooey Deschanel…


AWAY WE GO – BANDE-ANNONCE
envoyé par baryla. – Regardez des web séries et des films.

The Box, de Richard Kelly (cf. notre critique en ligne)
On aime beaucoup cette adaptation de Richard Matheson, en espérant qu’elle permettra une remise en selle commerciale de Richard Kelly après l’épisode un peu compliqué de Southland Tales (que l’on aime aussi).
 


The Box : Bande-Annonce (VOSTFR/HD)
envoyé par LeBlogDuCinema. – Les dernières bandes annonces en ligne.

Le Concert, de Radu Mihaileanu
Après le succès surprise de Va, vis et deviens, Mihaileanu semble renouer avec sa veine de Train de vie, insufflant des éléments de farce (voire de fable) dans une situation plutôt dramatique.
 


LE CONCERT – BANDE-ANNONCE HD
envoyé par baryla. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

La Grande vie, d’Emmanuel Salinger
On aimait bien Salinger dans les premiers Desplechin, singulièrement dans La Sentinelle, dont il fut aussi le co-scénariste, et puis on l’a perdu de vue depuis longtemps. Sa carrière d’acteur a largement laissé la place à celle de scénariste et aujourd’hui de réalisateur, avec un film qui semble bien loin de l’univers de celui qui lui mit le pied cinématographique à l’étrier…
 


LA GRANDE VIE – BANDE-ANNONCE
envoyé par baryla. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Les Herbes folles, d’Alain Resnais
Resnais, Azéma, Dussollier, 6ème ! Le reste de la (belle) distribution se renouvelle davantage et lorgne quelque peu du côté de Desplechin (Emmanuelle Devos, Anne Consigny, Michel Wuillermoz, Mathieu Amalric) pour cette adaptation du roman de Christian Gailly, L’Incident. Les Herbes folles a valu un prix spécial pour Resnais à Cannes, qui ressemblait fort à un solde de tout compte pour un grand cinéaste à qui la Palme a toujours échappé. Quelque chose nous dit que l’accueil du public pourrait constituer une belle consolation (si tant est que Resnais soit désolé d’avoir encore loupé la Palme… n’est pas Theo Angelopoulos qui veut !).
 


Les Herbes folles Bande Annonce du film
envoyé par LE-PETIT-BULLETIN. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

La Loi de Murphy, de Christophe Campos
Et une comédie française top fun de plus, une ! Celle-ci est signée d’un nouveau venu, Christophe Campos, dont on ne sait pas grand-chose, et a été co-écrite par Mabrouk El Mechri, réalisateur de JCVD. Dans le premier rôle du type qui va collectionner les emmerdes, Pio Marmaï, l’une des révélations du Premier jour du reste de ta vie (baillements…). On prendra garde de ne pas confondre ce film avec son homonyme de 1986, un Jack Lee Thompson de derrière les fagots et sévèrement burné, avec Charles Bronson…
 


LA LOI DE MURPHY – BANDE-ANNONCE
envoyé par baryla. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Navidad, de Sebastián Lelio
Second film de l’auteur de La Sagrada familia (2007), Navidad fut présenté cette année à la Quinzaine des Réalisateur cannoise, où il faut bien accueilli, et met en scène la jeunesse chilienne dans une histoire de trio assez trouble.
 


Navidad Bande Annonce du film
envoyé par LE-PETIT-BULLETIN. – Regardez des web séries et des films.

Saw 6, de Kevin Greutert
Gros carton annoncé à Strasbourg et Toulouse. On attend maintenant Saw 7 de pied ferme.
 


SAW 6 – BANDE-ANNONCE VO
envoyé par baryla. – Regardez des web séries et des films.

Visage, de Tsai Ming-liang (cf. notre critique en ligne)
Un désastre qui fait mal au cœur, mais un désastre quand même…
 


VISAGE – BANDE-ANNONCE
envoyé par baryla. – Regardez des web séries et des films.

Walter, retour en résistance, de Gilles Perret
Le documentariste Gilles Perret se penche avec à propos sur ce qu’il reste (ou pas…) du programme authentiquement socialiste du Conseil National de la Résistance, qu’un parti dont les initiales commençant par P et finissant par S serait bien inspiré de relire aujourd’hui…
 


Bande annonce Walter retour en résistance
envoyé par lavaka. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Deux reprises également…

Les Ailes du désir, de Wim Wenders (1987)
Le dernier grand film de celui dont les plus jeunes ont certainement du mal à croire qu’il fut l’incarnation du cinéma d’auteur dans les années 80… Et encore, il s’en faut de peu que la poésie un poil pesante ne fasse basculer le film du mauvais côté de la prétention. Mais bon, le Berlin de l’avant-réunification, un Nick Cave encore relativement peu connu (et alors Berlinois d’adoption), Bruno Ganz, Peter Falk et quelques visions très inspirées emportent largement l’adhésion. Dès le film suivant, hélas (Jusqu’au bout du monde), l’œuvre de Wenders sombrera dans une médiocrité qui semble définitive…
 



Et pour quelques dollars de plus, de Sergio Leone (1965)
Un an après l’inaugural Pour une poignée de dollars, Clint reprenait son rôle de « "l’homme sans nom" pour Sergio Leone, cette fois opposé à Lee Van Cleef (qu’il retrouvera dans Le Bon, la brute et le truand), Klaus Kinski et de nouveau Gian Maria Volonte (un casting très western italien, donc). Et toujours Morricone à la musique, évidemment. Nouveau gros succès mais Leone aura l’intelligence de s’écarter un peu de cette formule pour élargir son propos au film suivant… (pour la petite histoire, le personnage de Lee Van Cleef inspirera très fortement Morris et Goscinny pour Le Chasseur de primes opposé à Lucky Luke sept ans plus tard)

A propos de Cyril COSSARDEAUX

Laisser un commentaire