Martine Beswick et Caroline Munro, icônes du 19ème Etrange festival

Bientôt vingt bougies! Mais cela n’empêche pas l’Etrange festival de Paris (toujours au Forum des images) de nous proposer un programme assez riche pour sa dix-neuvième année (du 5 au 15 septembre), avec notamment cet hommage aux deux grandes vamps Martine Beswick et Caroline Munro, deux divas incontournables du cinéma de genre des années 60 et 70, le tout en leurs présences.

Martine Beswick se fait dans un premier temps remarquer pour la mémorable scène de combat de gitanes dans Bons baisers de Russie. Une apparition fracassante qui incite le réalisateur Terence Young à la rembaucher pour un autre 007, Opération Tonnerre. Son rôle dans Un million d’années avant J.C  va inciter la célèbre Hammer films à s’adresser à elle pour Dr Jeckyll et sister Hyde, film qui sera présenté avec El Chuncho de Damiano Damiani, et La nuit des alligators de Peter Collinson.

La Hammer (Capitaine Kronos) et le cinéma d’horreur, la britannique Caroline Munro connait bien (tout comme 007, mais sous les traits de Roger Moore avec L’Espion qui m’aimait)! Mais l’ancien mannequin s’iconise presque surtout dans les mémoires perverses pour s’être illustrée dans le délirant Starcrash de Luigi Cozzi, qui sera bien évidemment projeté avec Le voyage fantastique de Sinbad et l’inévitable Maniac de William Lustig

Les figures féminines seront à l’honneur, puisqu’aura lieu deux nuits spéciales, l’une consacrée à la Divine de John waters, une autre aux "Bad Girls" (avec du Meiko Kaji inside)

Focus sur Stephen Sayadian, Albert Dupontel, Jello Biaffra...


Dr Caligari

Stephen Sayadian, icône du "porn-art", a opté pour le surréalisme et l’esthétique délirante pour représenter le sexe à l’écran, des films qui lui ont finalement ouvert les portes de MTV, laissant derrière lui une esthétique singulière. L’Etrange festival lui rend hommage avec quatre films qui fleurent bon les eighties et la VHS : Night Dreams, Dr Caligari, Café Flesh, Party Doll à Go-Go.

Dupontel nous offrira une carte blanche à l’occasion de la sortie de son nouveau film, 9 mois fermes : tout un programme cinéphile avec La Chienne de Renoir, Elmer Gantry de Brooks, Star Suburb de Stephane Drouot…

Activiste politique et fondateur du groupe Dead Kennedys, Jello Biaffra, a lui aussi concocté son petit programme perso pour le festival : The Widower de Marcus Rodgers, Passeport pour l’enfer d’Ann Hui, Freak Orlando d’Ulrich Ottinger… tout un tas de découvertes et de films rares en perspective.

Compétitions, avant-premières et pépites en tout genre

Une grosse compétition internationale s’annonce une nouvelle fois, avec l’habitué Sono Sion, le nouveau délire de Quentin Dupieux ou encore le retour de Vincenzo Natali, encadrant un tas de petits nouveaux appelés on l’espère à faire le renouveau du cinéma de genre.
Plein d’avant-premières alléchantes également : Dark Touch de l’excellentissime Marina de Van, Le documentaire L’Autre monde de Richard Stanley, le nouveau film consacré à la vampirette Saya Blood-C the Last Dark, le censuré en Chine The Last Supper de Lu Chuan…
Et comme d’habitude un gros programme de raretés (Parents de l’acteur Bob Balaban, Joe de John Avidsen…), et d’animations périphériques.

Programme complet sur le site de L’Etrange Festival!

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire