Les Dinosaures attaquent chez Artus

 Les dinosaures inspirent les cinéastes quasiment depuis l’invention du cinéma. Les sauriens éteints depuis quelques millions d’années forment les monstres parfaits de par leur taille et leur férocité. Courts ou longs métrages, dans des genres aussi divers que l’horreur, la SF, l’aventure ou le western, la fascination dure encore aujourd’hui où les exemples les plus marquants de ces vingt dernières années restent la saga Jurassic Park.
 
Artus nous régale cette fois avec un joli digipack contenant livret 12 pages et lobbycards et réunissant quatre films des années 1950 ayant pour stars principales les dinosaures.
 
The Beast of Hollow Mountain (1956) d’Edward Nassour/Ismaeil Rodriguez voit un cowboy mexicain accuser un concurrent de décimer son bétail. Il va alors découvrir l’existence d’une bête féroce vivant dans une montagne creuse…
 
King Dinosaur (1955) de Bert I. Gordon évolue dans la SF. Sur une planète ressemblant fortement à notre Terre, une équipe d’explorateurs sera confrontée à diverses grosses bestioles sauvages.
 
Lost Continent (1951) de Sam Newfield mêle la peur du nucléaire aux sauriens puisqu’un équipage est envoyée sur une île du Pacifique afin d’y récupérer un missile nucléaire. Ils vont y découvrir des animaux que l’on pensait extincts.
 
Two Lost Worlds (1951) de Norman Dawn place son action en 1830. Après qu’un homme ait été blessé lors d’une attaque de pirates, le navire accoste en Australie. Là, il tombe amoureux de la fille du riche propriétaire qui les a accueillis mais elle se fait alors enlever par les pirates. En partant à sa recherche, les hommes arrivent sur une petite île peuplée de dinosaures.
 
L’aventure vous attend…

A propos de Marija NIELSEN

Laisser un commentaire