Des dvd et blu ray "Hobo with a shotgun" à gagner

Né dans le giron des précédentes productions "Grindhouse" du duo Rodriguez/Tarantino, le premier film de Jason Eisener, Hobo with a shotgun est un rejeton dégénéré du vigilante, genre fameux –et fumeux- qui fît la gloire de l’auto-défense à partir des années 70.

Spectacle jouissif, généreux et survolté Hobo with a shotgun  remplit aisément son cahier "décharges" et comble l’horizon d’attente du cinéphile fétichiste : entre résurgence d’une star au visage émacié – Rutger Hauer, qui joue vraiment le jeu-, scénario minimaliste et style outrancier, tout y est… et peut-être même un peu plus…
Car Hobo with a shotgun, derrière sa façade volontairement "grindhouse", se détache de sa fratrie. Car Hobo with a shotgun tente de dépasser la logique de duplication et inaugure la mutation des modèles, dont il propose une vision dégénérée et irrévérencieuse. En s’éloignant du "film fétiche", Hobo with a shotgunest plus proche d’un John Waters sous acide que d’un honnête artisan du bis italien et rejoint parfois, dans son meilleur, les excès d’un Gregg Araki. Faux frère, mais vrai projet généreux, il pourrait nous faire décidément préférer le fusil à pompe à la machette.
 
 
 
Comme sur Culturopoing, nous sommes violemment gentils, nous vous offrons des blu ray et des dvds si vous répondez à ces questions :
 
1)      Début des années 80, Rutger Hauer apparaît dans le dernier film d’un grand réalisateur américain. Quel est son titre ?
2)       Dans quel film primé à Avoriaz certains clochards étaient très explosifs ?
3)       Quel acteur manie le fusil à pompe en Cornouailles chez Peckinpah ?
4)       Combien d’Hobo qui s’ignorent vaincrons leur coup de pompe pour répondre à ce questionnaire ?
 
Allez, on lâche sa bouteille pour aller désinguer du malfrat avant le 18 octobre 0h00 via ce questionnaire uniquement (le lien, là, ici). Ne vous avisez pas de répondre dans les commentaires !

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire