Après moult tergiversations, quelques vexations et frustrations plus ou moins sévères, le palmarès 2011 de la rédaction de Culturopoing pour ce qui est de l’actualité musicale de cette année mourrante vous est enfin dévoilée. Une sélection variée même si l’obédience féminine prévaut, une fois n’est pas coutume.

Prochainement comme chaque année les choix individuels des principaux collaborateurs du site ainsi qu’une playlist dédiée aux chansons fétiches de l’année des uns et des autres.

Voici le palmarès individuel des principaux chroniqueurs musique de Culturopoing : 

Alain Hertay
 
1 Vos disques préférés de l’année :
: "Guide To An Escape" de Rue Royale
 
2 Votre chanson préférée:
"Knocked Back to the Start" de Rue Royale
 
3 Emoi, plaisir de l’année : ?  Ma fille, quatre ans, à son premier concert : l’opéra "Hänsel et Gretel" d’Humperdinck
 
4 Déception, colère de l’année :  "Keep you close" de dEUS
 
5 Concert de l’année : Jesse Sparhawk & Eric Carbonara à l’An Vert (Liège, Belgique) le 3 avril 
 
6 Expression libre, quelques lignes pour éventuellement résumer votre année musicale 2011 : la disparition de groupes aimés, Sonic Youth, R.E.M., dEUS… et la découverte de jeunes groupes : le folk des anglo-américains Rue Royale, la pop des français Boy & The Echo Choir, le post-rock du belge Cédric Castus
 
 
Alexis Hunot
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
1-Metronomy-The English Riviera                  
Pas grand-chose à dire sur un album qui contient autant de chansons qui pourraient figurer dans la rubrique 2 de ce top … une évidence. Cause this isn’t Paris, and this isn’t london, and it’s not Berlin,  and it’s not Hong-Kong, not Tokyo, this is Metronomy
2-Cliff Martinez-BO Drive                             
Après de superbes BO pour les films de Steven Soderbergh, notamment la magnifique musique pour Solaris (que je n’ai pas vu d’ailleurs).Bien sur les 4 chansons ont beaucoup fait pour cette BO et pour le film, elles sont primordiales mais la Bo atmosphérique de Cliff Martinez elle aussi à une place fondamentale dans la réussite du film
 
3-Kate Bush-50 words for snow                    
Je n’avais pas vraiment suivi les derniers essais de Kate Bush et puis je suis tombé sur celui-ci au détour d’un statut sur Facebook pour écouter ce nouvel opus et ça a été le coup de foudre instantané. Un album d’une pure beauté qui rejoint Hounds of love, un album apaisé un joli cadeau d’une belle artiste en ces temps troublés
4-Alain Bashung-L’Homme à la tête de chou   J’y croyais pas du tout je vous avoue. Et puis le miracle Bashung qui comme avec quasiment toutes les reprises qu’il a pu faire transforme le matériau original pour en faire une chanson qui lui est propre. Le miracle se produit donc sur cet album avec des très belles reorchestrations de Denis Clavaizolle
 
5-Cheveu-1000 mille                                     
Un album protéiforme comme je les aime passant de l’électro au rock à des terrains plus inconnus. Un album passionnant à chaque écoute.
 
6-Noveller -Glacial Glow                               
On continue dans le froid après la neige de Kate Bush la glace de Sarah Lipstate.  Bon Red Rainbows album de 2009 mais découvert l’année dernière est pour moi l’un des plus beaux albums de ces dernières années avec ces morceaux en longueur. Ici malheureusement les morceaux se font plus court et donc l’immersion est coupé un peu trop rapidement mais l’univers musical est bien le même et j’adore m’y plonger
 
7-PJ Harvey-Let England shake                     
Beaucoup écouté lors de sa sortie mais plus beaucoup depuis, un album un peu en demi teinte par rapport aux premiers albums ou bien aux dernières « expérimentations » – que j’aime bien si si 
 
8-Iwrestledabearonce- Ruining it for everybody          
Découvert cette année je dois vous avouer que leur dernier album que j’attendais avec beaucoup d’impatience m’a un peu déçu reprenant finalement ce qui avait la force de leurs albums précédents mais sans cette énergie incroyable et sans cette folie. Mais il n’en reste pas moins que cet album peut servir à découvrir les précédents. Une musique en forme de patchwork mélangeant hardcore et chansonnette tout ça avec la voix incroyable de Krysta Cameron
 
9-Mogwaï-Hardcore will never die but you will                      
Comme pas mal d’albums dans ce top il n’y a rien de nouveau non plus chez Mogwaï avce cet album. Mais après tout quant on aime l’univers d’un(e ) artiste la continuité c’est pas mal aussi.
 
10-Tokyo Jihen-大(Daihakken)                        
Nouvel album de Tokyo jihen qui n’apporte rien de vraiment nouveau par rapport aux albums précédents, mais toujours un joyeux fourre-tout organisé, chaque chanson à son style,  plutôt plaisant et puis bien sur il y a la voix de Ringo Shiina
 
10-Plaid-Scintilli                                             
Seulement 10eme car l’album au bout de seulement quelques écoutes il faut que je l’avoue m’a un peu déçu tant j’aime Spokes ou la BO d’Amer béton mais il n’en reste pas moins que pour moi Plaid est l’un des meilleurs groupes actuels et même si je n’aime pas tout l’album il y a plein de bons moments dessus.
 
En plus
-Everybody Knows -The Young Gods – Novembre 2010
– Kylesa – Spiral Shadow Novembre 2010
– Maximum the hormone-Greatest the hits
Pourquoi sortir ces 3 albums du top ? Tout simplement parce que 2 sont sortis en novembre 2010 et un est un best of. Mais je voulais les inclure car à part pour Maximum the hormone je ne connaissais pas The Young Gods et Kylesa que j’ai découvert grâce à leurs excellentes performances au Hellfest cette année et s’ils n’ont pas pu figurer dans la rubrique concert de l’année car les Melvins et Plaid étaient intouchables.
L’énergie de Kylesa  ou la folie de Maximum the hormone me plaisent énormément mais l’album de The Young Gods même sorti en novembre aurait vraiment pu largement se retrouver dans le top 10 si ce n’est que leur prestation scénique était d’une telle force que l’écoute de l’album après coup tait forcément un peu en dessous
 
2 Votre chanson préférée
-We broke free, The Bay, Corinne … Metronomy juste mes 3 préférées de l’album
-A Real hero et Under your spell – College / Desire de la BO de Drive (même si je ne suis pas sur que ces chansons datent de cette année)
-La dernière minute de The Word that maketh murder – PJ Harvey
Allez même Inside out de Britney Spears, car bon l’album est vraiment très mauvais mais il y a cette chanson comme rescapé de Circus.
Mais la chanson de l’année est forcément Nyan cat ce tube Steve Reichien apparu sur la toile cette année (à écouter en boucle bien sur – moi je l’ai fait pendant  au moins ¾ d’heure)
 
3 Emoi, plaisir de l’année
Le concert de Joe Hisaishi                  
Malgré la déception d’un Hana bi joué à la va vite, d’un Totoro pas terrible assister au concert de Joe Hisaishi était malgré tout une belle émotion
 
5 Concert de l’année
Melvins au Hellfest / Plaid à La Machine du Moulin Rouge.    
Deux concerts bien différents mais aussi forts. Pour le premier un véritable mur du son infranchissable, un concert d’une grande intensité physique. Pour le second aussi une grande intensité physique mais là avec une musique qui vous transporte littéralement dans une autre dimension
  
Bruno Piszorowicz

1. Disques préférés de l’année : 
1 Destroyer – Kaputt
2 Metronomy – English riviera
3 Snakadaktal – Snakadaktal Ep
4 Death cab for Cutie – Codes & Keys
5 The Drums – Portamento
6 Boris Attention pleanse
7 Suuns – Zero QC
8 Brent Cash – How strange it seems
9  James Pants – James Pants
10 Timber Timbre – Creep on creepin’ on
11  Wild Beasts – Smother 
12 The Feelies – Here Before
13  Mohini Geisweiller – Even Horizon   
14 John Maus – We Must Become the Pitiless Censors of Ourselves
15 Tycho – Dive
15 Nicolas Jaar – Space is the only noise

2.  Votre chanson préférée 
Encore et toujours deux titres sortis en 2010 sur des Eps puis commercialisés sur album cette année : Bay of pigs de Destroyer et Arena de Suuns. 
Sinon :
Attention please de Boris
Clouds over the pacific de James Pants
Black Hills de Gardens & Villa
Kaputt, Savage night at the opera et Suicide demo for Kara Walker  de Destoyer 
The Bay  et  We broke free de Metronomy
Chimera de Snakadaktal
Unobstructed view de Death Cab for Cutie
My name is trouble de Keren Ann
Please don’t leave et Money de The Drums
Where do all the raindrops go de Brent Cash
Birth of a star par Goddam Electric Bill
Bad ritual de Timber Timbre
Rolling in the deep de Adele

3 Emoi, plaisir de l’année 
Deux magnifiques albums de pop sophistiquée avec Destroyer et Metronomy, le premier nommé surtout qui a tenu toute l’année (sorti début janvier) et même un peu plus puisqu’un Ep toisait déjà la concurrence les dernières semaines de 2010. 
Une délicieuse promesse avec l’Ep des australies de Snakadaktal dans une veine là-aussi bien mainstream. 

4 Déception, colère de l’année 
Déceptions pour les albums de la trilogie rêvée de l’electro de 2009 Paul Kalkbrenner, Gui Boratto et (en plus pop) Memory Tapes.
Colère par contre pour ce qu’a tendance à devenir le personnage PJ Harvey qui, après avoir chanté ses règles il y a longtemps maintenant, aurait tendance aujourd’hui à nous faire croire qu’elle ne va jamais à la selle.

5 Concert de l’année
De bons moments mais rien d’inoubliable (allez l’improbable duo à 24h d’intervalle Young Gods/Ozzy Osbourne en plein champ de Loire-Atlantique au Hellfest)
 
 
Céline Fictionalize
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
Battles « Gloss drop »
tUnE-yArDs « w h o k i l l » 
Talons’ « Songs for boats » 
Half Asleep « Subtitles for the silent versions ») 
Thomas Mery « Les couleurs, les ombres » (Own Records)
Veronica Falls « I found love in a graveyard »  pour une lumineuse et brouillonne dose de noisy pop.
Pedro Soler Gaspar Claus « Barlande » (InFiné) (un dialogue père et fils, guitare flamenco et violoncelle à voir en concert absolument)
Barn Owl « Lost in the glare »(s’il était possible de vivre dans un disque, ce serait celui-là, quelque part entre psychédélisme et post-rock)
Cascadeur « The human octopus » 
Stranded Horse « Humbling tides » 
Alone with king kong « The hardest step » (Les Housemartins et les Smiths vous manquent? Depuis le nord-est de la France, ce disque de pop parfois énergique parfois songeuse réconcilie américanophiles et anglophiles en 11 chansons pétulantes à siffloter – déjà – comme des classiques.)
 
2 Votre chanson préférée (au pire pas plus de cinq merci)
Les reprises de Richard Robert, « Tonight we fly » par exemple. 
Orval Carlos Sibelius « I don’t want a baby », mais c’est Said The Gramophone qui en parle le mieux, n°87 de leur classement des 100 chansons de l’année. 
La reprise dans Glee du « Teenage Dream » de Katy Perry.
 
3 Emoi, plaisir de l’année
Les concerts en général sur Arte Live Web, Low, Battles et Electrelane à la route du rock.
Voir les gens sourire, se donner des coups de coudes entendus et danser de joie aux premières notes de « What difference does it make » par Yann Stranded Horse en concert.
 
5 Concert de l’année
Owen Pallett et Syd Matters à L’autre canal (Nancy) (rappeler sans cesse l’excellence de ce groupe sur scène !).
  
 
Cyril Cossardeaux
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
1) Alex Beaupain : Pourquoi battait mon cœur
2) Jean-Louis Murat : Grand lièvre
3) Metronomy : The English Riviera
4) Hubert Mounier : La Maison de pain d’épice
5) Other Lives : Tamer Animals
6) Low : C’mon
7) The High Llamas : Talahomi Way
8) The Feelies : Here Before
9) Vetiver : The Errant Charm
10) Real Estate : Days
 
2 Votre chanson préférée
"L’Eau claire des fontaines" (Benjamin Biolay),
"Au départ" (Alex Beaupain),
"Qui aimes-tu ?" (Alex Beaupain, interprété par Chiara Mastroianni et Paul Schneider dans "Les Bien-aimés")
"You SeeEverything" (Low).
3 Emoi, plaisir de l’année
La pop française au top (n’oublions pas non plus Cascadeur ou Daniel Darc !). Autant d’albums largement oubliés des chroniqueurs en cette fin d’année : qu’en aurait-il été si leurs auteurs étaient anglo-saxons ?…
 
4 Déception, colère de l’année
Je m’en veux horriblement de n’avoir pas su trouver le temps decélébrer justement les louanges de tous magnifiques albums listés précédemment, en particulier Alex Beaupain et Hubert Mounier (pour Murat, ça va venir, mais par une autre plume que la mienne).
 
5 Concert de l’année
J’en ai vraiment vu très peu mais, même s’il m’a la plupart du tempsconsidérablement agacé, je dois dire que celui de Sufjan Stevens à l’Olympia fut de loin le plus marquant. Et puis qui est capable desusciter de tels moments de pure beauté (même si devenus bien troprares) armé de ses seules voix et guitare ?…

6 Expression libre, quelques lignes pour éventuellement résumer votre année musicale 2011
Mon incompréhension confinant à la consternation en voyant l’ensemble de la critique musicale endosser le rôle d’auxiliaire d’attaché de presse (noble métier, mais c’en est un autre) pour débiter à ses lecteurs la jolie fable des "artistes sortis de nulle part et qu’on a découvert sans l’aide de personne (tous ensemble au même moment, mais c’est un hasard)". Trois beaux exemples en 2011, qui finissent par nous faire prendre en grippe des artistes pourtant plus (Anna Calvi) ou moins (Lana Del Rey), voire beaucoup moins (la baudruche WU LYF), talentueux, mais jamais à la hauteur des superlatifs qu’ils collectionnent un peu partout. Comme dirait Hubert Mounier, "on se fout d’ma gueule"…

 
 
Elysia
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
Les yeux noirs – Tiganeasca – Ou there music
Apparat – The devil’s walk – Mute
Okkyung Lee – Noisy love songs – Tzadik
Colin Stetson – Those who didn’t run – Constellationyyyu
Dead Elephant – Thanatology – Riot Season
The Durutti Column présents chronicle – Kooky
Mistress Elizabeth Davenant – Her songes . Lute songs from an oxford manuscrit – Ramee
 
 
Gabriela Monelle
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
Michelangelo Falvetti: Il diluvio universale (Leonardo Garcia Alarcon)
Ben Frost & Daníel Bjarnason – Solaris
L – Initiale
Farewell Poetry – Hoping for the invisible to ignite
Rainer Lericolais – Sylvain Chauveau – The Absence
John Zorn – Mount Analogue
Minizza – Hotel Monterrey
We Are Trees – Girlfriend
Puzzle Muteson – En garde
Bjork – Biophilia
The Cure – Bestival Live 2011
 
2 Votre chanson préférée
Petite, de L
Virus, de Bjork
 
3 Emoi, émotion, tristesse de l’année :
La mort prématurée de Montserrat Figueras et la séparation de Sonic Youth.
 
 
Jean Christophe Pucek
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
Let England shake – PJ Harvey
50 Words for snow – Kate Bush
Musicalische Exequien – Heinrich Schütz – Vox Luminis (Ricercar) / C’est mon disque de l’année.
Chants des trois évêchés – Scola Metensis (Ligia)
Michelangelo Falvetti – Leonardo Garcia Alarcon – Il diluvio universale (Association Art et Musique)
Henry Du Mont – Bruno Boterf – Pour les dames religieuses (Ricercar)
Opera omnia – Johannes Ciconia – Diabolus in Musica (Ricercar)
La Polyphonie flamande – Artistes divers (Ricercar)
Dix Pseaumes de David – Claude Le Jeune – Ludus Modalis (Ramée)
Quatuors à cordes, opus 1 – Hyacinthe Jadin – Quatuor Franz Joseph (Atma)
Oeuvres concertantes – Théodore Dubois – Jean-François Heisser (Mirare)
La Nascita del Violoncello – Bruno Coscet (agOgique)
Portrait musical – Pierre de La Rue – Capilla Flamenca (Musique en Wallonie)
 
2 Votre chanson préférée (au pire pas plus de cinq merci)
Misty – Kate Bush
L’eau claire des fontaines – Benjamin Biolay
 
3 Emoi, plaisir de l’année
Deux heures de discussion avec Jordi Savall
 
4 Déception, colère de l’année
La mort de Montserrat Figueras, bien sûr
 
5 Concert de l’année
Récital Bach de Bertrand Cuiller au Festival de Sablé.
  
 
Luc Battiston
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
 1 – Happy Soup – Baxter Dury
2 – King Krule EP – King Krule
3 – Jacno Future
4 – L’appolonide – Souvenirs de la maison close BO
5 – Cults – Cults
6 – Let England shake – Pj Harvey
7 – Nuit de rêve – Scratch Massive 
8 – Tomboy – Panda Bear
9 – SBTRKT – SBTRKT
10 – The english riviera – Metronomy 
11 – Crazy clown time – David Lynch
 
2 Votre chanson préférée
– Bad girl de Lee Moses
– Aucun express par Noir Désir 
– Je viens d’ailleurs par Christophe
– Night Call de Kavinsky featuring Lovefoxxx
– Blue jeans de Lana Del Rey
 
3 Emoi, plaisir de l’année
Happy Soup – Baxter Dury
 
4 Déception
Hysterical – Clap your hands say yeah
 
5 Concert de l’année
Baxter Dury à la Maroquinerie
 
 
Olivier Rossignot
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
Michelangelo FALVETTI: Il diluvio universale (Leonardo Garcia Alarcon)
Selah Sue – Selah Sue –
Other Lives Tamer Animals
Bjork – Biophilia
Kate Bush 50 Words For Snow
Cults – Cults
Metronomy The English Riviera
Henry du Mont – Pour les dames religieuses – Bruno Boterf,
Zone libre – les contes du chaos
Florence and the machine – Ceremonials
M83 Hurry Up, We’re Dreaming
The Do Both Ways Open Jaws
Daft Punk – Bo Tron
Chemical Brothers – Bo Hanna
PJ Harvey – Let England Shake
 
2 Votre chanson préférée
Midnight city (M83),
Shake it out (Florence and the machine)
The look (Metronomy),
This World (Selah Sue),
Tamer animals (Other Lives)
 
3 Emoi, émotion, tristesse de l’année
La mort prématurée de Montserrat Figuerras, chanteuse et passeuse, femme et symbole, et les mots bouleversants de Jordi Savall. Nous aurons du mal à admettre que le paysage de la musique ancienne et baroque se fasse désormais sans elle.
 
5 Concert de l’année
Peter Von Poehl à Pleyel
 
 
Sabine Verronneau
 
1 Vos 10 disques préférés sortis en 2011
1) The Do – Both ways open jaws
2) Metronomy – The English riviera
3) Selah Sue – Selah Sue
4) Other lives – Tamer animals
5) Il diluvio universala – Falvetti (L.G. Alarcon)
6) Zone libre vs Casey et B. James – Les contes du chaos
 
2 Votre chanson préférée
 Bohemian dances – The Do
 
3 Emoi, plaisir de l’année :
Voir pour la première fois en concert William Sheller, seul au piano, en costume de vieux moine zen et être émue aux larmes à chaque début de chanson tant chacune d’elles est reliée à des moments de vie très précis.
 
5 Concert de l’année : Peter von poehl le 8 juillet 2011 salle Pleyel
 

A propos de CulturoCrew

Laisser un commentaire