Melpo Mene "Bring the lions out"

Aujourd’hui : Melpo Mene – Bring the lions out Melpo Mene c’est le nom de scène choisi par le suédois Erik Mattiason, compositeur déjà auteur d’un joli premier album "Holes" en 2004 et d’une poignée d’Eps au fil de l’inspiration et des saisons. Un compositeur qui oeuvre dans une pop folk qui a beaucoup à voir avec Elliot Smith. Vous allez me dire que ce n’est ni le dernier ni le premier à essayer ainsi d’enfiler le bonnet du démiurge suicidé et prendre ainsi sa place sur le trône de la pop chochotte et vous aurez raison, le fait est que personne encore ne l’a trouvé à sa taille. Melpo Mene est toutefois l’un de ceux qui séduit le plus dans cette veine mêlant élégance, mélancolie et préciosité. Sa voix est proche de celle d’Elliott Smith mais dans ses côtés les plus fragiles et non dans les envolées lyriques que celui-ci pouvait quelquefois saisir. Elle donne à ce disque son unité et enjolive pour le moins les petites mélodies troussées par Melpo sur son canapé élimé. On trouve sur cet album des ersatz de mélodies bossa, de batterie quelquefois bop et beaucoup de jolies chansons douces, quelquefois enjouées mais pas trop mais en tous les cas toujours (oui toujours) agréables et séduisantes. Voilà un superbe disque de saison, de cotonnerie douce et d’ambiance délicieusement d’intérieur. Cerise sur le gâteau, il tient avec "Hit the boy" peut-être son "Waltz #2" à lui (Melpo l’enchanteur c’est joli nom comme titre de chronique non ?).

A propos de Bruno Piszorowicz

Laisser un commentaire