Angil + Hiddentracks – "Oulipo Saliva"

Jouant pour nos plaisirs à la composition d’un album sans aucun "e", ni aucun "mi" (E), Angil n’y fait ni contorsion ni impair, situant son travail dans la construction d’un bloc musical concis mais alors pourtant foisonnant à l’audition. Cette référence à l’Oulipo, finalement plus facile à assumer dans le contexte musical, vaut pour l’élégance et la fantaisie du geste au sein d’une musique qui ne s’en vante pas et qui séduit immédiatement par son aboutissement. Foisonnant, donc, piano, cuivres, choeurs, tout l’orchestre Hiddentracks est employé avec finesse dans des styles multiples, de l’accompagnement rythmique (côté hip-hop) au foutras sonore (côté jazz), au surlignage mélodique (côté pop). Des arrangements riches et subtils à la fois, portés comme une armée par la voix résolue et monocorde de son général Angil, un peu dans les tons de ce qu’on entend chez The Ex. Cette voix, véritablement au cœur de l’album sans être pour autant écrasante, affiche une solennité et un charisme immédiats. Une voix qui avance et le paysage qui défile derrière elle.

le site du sacré bonhomme
son myspace

la chanson "narrow minds"

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire