Exposition Daisuke Ichiba

DU MERCREDI 19 SEPTEMBRE AU DIMANCHE 7 OCTOBRE EXPOSITION
DAISUKE ICHIBA VERNISSAGE LE DIMANCHE 23 SEPTEMBRE À PARTIR DE 16H

En complément de l’article d’Infernalia sur l’artiste japonaise Akino Kondoh, je voudrais vous signaler l’exposition d’un autre artiste japonais, édité également chez Lézard noir, Daisuke Ichiba.
Ce dessinateur japonais né en 1963, nourri au manga et aux avant-gardes, tient l’étrange pour manifeste esthétique. « Noirceur », tel pourrait se définir l’impression que dégagent ces dessins : noirceur de son trait ciselé, de son humour bien particulier, noirceur de ces femmes-écolières qu’il dessine nues, blessées ou défigurées.
On compare souvent son travail au cinéaste Koji Wakamatsu, une oeuvre dans la contiguïté du comic-book, du manga, de l’art contemporain… ainsi que de musiques bruyantes.

Suite au succès remporté par son exposition l’an passé à la librairie / galerie Le Monte-en-l’air, Daisuke Ichiba, à l’occasion de la sortie de son nouveau livre entièrement imprimé en sérigraphie, est de retour cet automne à Paris pour deux événements d’exception : une exposition individuelle au Monte-en-l’air, et une exposition collective autour du Dernier Cri organisée par Arts Factory à l’espace Beaurepaire pour finir en son aux Instants Chavirés.
(28 rue Beaurepaire dans le Xe, du 19 septembre au 6 octobre 2007).

http://arts.factory.free.fr/
http://www.instantschavires.com/

A lire :

Ezumi / Daisuke Ichiba .- Le Lézard noir : juillet 2006 ; one shot, 64 pages, 13 €,
Ezumi est une jeune fille dont l’œil gauche est mort. De par cette vision tronquée, elle porte un regard décalé sur le monde qui l’entoure et sa perception du quotidien est très différente

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire