13153464_1024771414243513_816439177_n

« L’idée d’écrire un conte pour la scène m’est venue naturellement car j’avais envie de m’adresser au jeune public », explique Jacky Tavernier, auteure de Joh l’escargot s’émerveille : de la peur à la joie de vivre. Présente au théâtre aussi bien qu’à la télévision ou au cinéma, notamment dans L’absence de Mama Keita, ainsi que sur la scène musicale en tant que chanteuse, la comédienne concrétise ainsi son rêve d’écrire des histoires pour les enfants. « J’apprécie beaucoup ce jeune public pour ses capacités réceptives et les échanges artistiques enrichissants qui se construisent », souligne-t-elle. « Leur naturel et spontanéité me parlent. Mon inspiration, ce sont les enfants. Les enfants sont curieux et s’intéressent au monde qui les entoure. »

Jeune escargot parti à l’aventure, Joh rencontre les quatre éléments qui se présentent sous la forme de monstrueux personnages, mais qui se révèlent ne pas être si méchants.  Au contraire, ils sont même protecteurs… « Cet escargot, en désirant découvrir le monde, se découvre lui-même ainsi que la nécessité de protéger l’environnement, car il en est le microcosme… », raconte Jacky Tavernier. « Cette fable est une allégorie qui dit également que nous faisons partie intégrante de cet environnement et sommes constitués d’éléments qui sont vitaux à notre organisme, tels que l’eau. C’est aussi un parcours initiatique à la découverte de soi. Nous sommes constitués des éléments, mais laissons aussi notre empreinte dans cet environnement. » La comédienne a eu l’idée de Joh l’escargot à l’issue d’un travail dans une école qui s’articulait autour des quatre éléments. « Je me suis dit que je pourrai développer la thématique en poursuivant le travail sur scène », poursuit-elle, soucieuse de la nécessité de préserver l’environnement. « Quand j’ai voulu la mettre en scène, il a fallu l’adapter. »

13128722_1022935511093770_1779026657_o

 

Jacky Tavernier s’occupe elle-même de la mise en scène et bénéficie de l’équipement de la Maison des Jeunes de Créteil ainsi que de son équipe. Une structure que la comédienne connaît bien, étant  elle-même du quartier. « Ma volonté est d’apporter dans ma ville, Créteil, qui m’a vu naître, une contribution artistique et positive », souligne-t-elle en se souvenant avoir participé à ses premiers ateliers artistiques dans ce lieu avant d’y suivre ses premiers cours de théâtre. « J’avais demandé à une comédienne de m’assister, elle a abandonné le navire », raconte une Jacky Tavernier décidée, femme de tête et volontaire. « Je suis restée inébranlable car le travail doit avancer au service de la création. Je me concentre sur l’essentiel et souhaite proposer un travail qui ressemble à ce que j’ai envie de dire. Si les objectifs artistiques sont atteints, je serai ravie, s’ils ne le sont pas, nous présenterons une étape du travail. » La jeune femme fait tout de même appel à un scénographe et à un metteur en scène pour l’aider ainsi qu’à un comédien pour apporter une collaboration artistique. « La création est en cours, avec ses étapes de tâtonnements, de questionnements, d’ébullition et de plaisir de la recherche », conclut l’artiste.

Joh l’escargot s’émerveille : de la peur à la joie de vivre

Conte écrit et interprété par Jacky Tavernier.

Collaboration artistique, assistant à la mise en scène : Mark Manners & Garry Cadenat

Scénographie : Chris Yenmor

Les 18 mai à 14H30 et 21 mai à 16h30.

Plus d’informations sur le site de la MJC de Créteil ou réservation au 01 41 94 18 15.

A propos de Thomas Roland

Laisser un commentaire