AntechristMartino

« L’Antéchrist » d’Alberto de Martino chez Le Chat qui fume

Parmi les nombreux ersatz de L’Exorciste, il existe des plus palpitants que d’autres, en particulier pour le lot de frissons pervers qu’ils procurent et le plaisir du tabous brisé et du blasphème. L’Antéchrist d’Alberto de Martino atteint des sommets en la matière, provocant et sacrilège, jusqu’à mettre parfois mal à l’aise, imposant le mauvais goût comme un Art.

Le réalisateur de L’Homme puma n’est pas avare en recyclage et récupération, autant capable d’offrir un sous James Bond avec le frère de Sean Connery him self (Operation frère cadet) que d’engager Kirk Douglas en plein vertige de l’apocalypse dans Holocaust 2000 , accompagné de la sublime Agostina Belli.

L’Antechrist est Le film « sleazy » par excellence : déviant, trivial, n’hésitant pas à sombrer dans la vulgarité pour toujours aller plus loin que son modèle. Seul le cinéma italien de cette période était capable de nous offrir des séquences aussi improbables que cette mythique messe noire pendant laquelle un ….

… mais, non, non !  n’en disons pas plus pour laisser la surprise à ceux qui le découvriront !

Il faut dire que Carla Gravina, plus qu’incarner son rôle, s’y jette tête et corps en avant, n’hésitant jamais à payer de sa personne. Elle y explose autant en souffrance qu’en pulsions sexuelles. Grâce à elle, son personnage de possédée devient particulièrement douloureux, et il est difficile de ne pas être ébranlé et ému par son calvaire.  La sublime musique de Morricone /Nicolai envoûte. On remarquera également la photo de Joe d’Amato, particulièrement inspiré lors des séquences nocturnes.

Amis des animaux maléfiques et des films sataniques sans retenue, ce film est fait pour vous. Allez, on retourne sa croix, maintenant.

Et c’est Le Chat qui fume qui vous le propose dans une édition restaurée intégrale avec des tas de suppléments. Encore une future édition de référence. Ah oui, j’oubliais, Culturopoing qui n’aime pas Promouvoir, mais aime promouvoir les objets moites et le Seigneur des Mouches est partenaire sur la sortie de L’Antéchrist.

Année: 1974 – Format:  1.85 d’origine 16/9ème – Durée: 1h47, VERSION INTEGRALE –  Langues: Italien / Anglais / Français – Sous-titres: Français

  • BONUS:

– L’Antéchrist par David Didelot
– L’exorcisme de de Martino par Christophe Gans
– L’exorcisme de Satan avec Adolfo Troiani (assistant de Joe d’Amato)
– Nicolai et Morricone par Christophe Gans
– Générique alternatif
– Bandes-annonces

Le film est encore en précommande sur le site du Chat qui Fume !

A propos de Olivier ROSSIGNOT

Laisser un commentaire