579086426_1280x720

Saison 2016-2017 de la Cinémathèque : machines, maîtres et enfants

Rétrospectives, expositions et hommages vont se succéder tout au long de cette programmation 2016 et 2017. 

Quelques noms parmi beaucoup d’autres : Josef von Sternberg, Dreyer, Satyajit Ray, Marco Bellocchio, Jane Birkin, Capra, Darius Khondji, Jacques Becker, Jean Eustache et John Boorman.

Dès septembre, sera présenté l’intégrale des films d’un génie du muet et du parlant : Josef von Sternberg. La Cinémathèque française rendra hommage également à l’éditeur et cinéphile, François Guérif, à l’occasion des 30 ans de Rivages/Noir : 30 films pour 30 livres, en présence de l’écrivain et scénariste américain James Ellroy.

Et comme la présidentielle américaine entrera dans sa dernière ligne droite, nous pourrons découvrir comment Hollywood représente les élections américaines.

Octobre et novembre seront les mois des maîtres : Carl Th. Dreyer et Satyajit Ray reviendront sur les écrans de la Cinémathèque. En même temps que le trop rare Jean-François Laguionie, maître de l’animation française, et le regretté Patrice Chéreau. La Cinémathèque accueillera aussi le célèbre musicien Lalo Schifrin (Bullitt, L’Inspecteur Harry, Opération dragon…).

Du 14 septembre 2016 à juin 2017
À l’occasion du 80ème anniversaire de La Cinémathèque française, l’exposition L’Écran japonais  retracera l’histoire de ses relations privilégiées avec les cinéastes, producteurs, distributeurs et techniciens japonais, des années 1950 à nos jours. L’exposition sera accompagnée tout au long de l’année d’une programmation de films, conçue à partir des collections de La Cinémathèque française.

Du 5 octobre 2016 au 29 janvier 2017
De Méliès à la 3D : la Machine Cinéma, une exposition inédite sur l’histoire de la technique et sur les métamorphoses successives de l’image animée, de la fin du XIXe siècle jusqu’à l’ère numérique. Roman Polanski sera le parrain de l’exposition.

Du 29 mars au 31 juillet 2017
Les Enfants du cinéma, une grande exposition en forme de voyage à la découverte des liens entre le monde de l’enfance et celui du cinéma.

Pour plus de renseignements, je vous invite à aller sur le site de La cinémathèque française.

A propos de Jeanne Drubay

Laisser un commentaire