Petit focus sur les reprises alléchantes qui s’annoncent pour finir une saison 2014 qui aura encore été riche en la matière, avec encore beaucoup de films remasterisés ayant animés les salles obscures. A Culturopoing nous tenons aussi à mettre en avant ces films du patrimoine et raretés qui retrouvent presque chaque semaines une nouvelle vie, et ong gagné une place à part en festival. Nous reviendrons sur certains titres plus en détail prochainement, en attendant voici quel sera le calendrier de l’avent…

26 novembre

M. Klein de Joseph Losey

Après Eva et The Servant, c’est un un autre grand classique du cinéaste qui retrouve le grand écran en version remasterisée, un film qui fut cher en son temps à son acteur principal Alain Delon, lui permettant de faire une pause dans sa succession de polars. (Les Acacias)

Baal de Volker Schlöndorff

Petite particularité pour ce film du cinéaste allemand : c’est un inédit en salles, qui fut longtemps bloqué par les hérities de Bertold Brecht… L’interdiction de diffusion est maintenant levée. On retrouve parmis les interprètes un tout jeune Rainer Werner Fassbinder (Les films du Losange)

3 décembre

Le cabinet du Dr Caligari de Robert Wiene, le classique du cinéma expressioniste de retour en version restaurée (Films sans Frontières)

Wake In Fright – Réveil dans la terreur de Ted Kotcheff

Un précuseur  de la grande vague du cinéma australien des senventies, dont le retour sur les écrans est à coup sur l’un des évènements du mois (Le Pacte)

wake in fright

Le Saint-La Grande Ville-Les Héros de Satyajit Ray

Trois oeuvres restaurées du cinéaste indien (Les Acacias)

10 décembre 2014

A Hard Day’s Night (Quatre garçons dans le vent) – Richard Lester

Richard Lester a insufflé une inventivité folle dans la représentation à l’écran de la musique pour ses films tournés avec les Beatles. Tout un pan du cinéma anglais souvent oublié quand on sohaite évoquer la modernité  de cette période ou les diverses nouvelles vagues, à (re)découvrir forcément (Carlotta)

L’Enclos d’Armand Gatti – Une plongée dans l’enfer concentrationnaire nazi récompensé à Cannes, à mettre en perspective avec le Kapo de Pontecorvo (Clavis Films)

24 décembre 2014

Les Choses de la Vie – Max et les Ferrailleurs – Vincent, François, Paul… et les autres – César et Rosalie de Claude Sautet

Encore une série de reprise proposée par Les Acacias, pour passer Noël dans les bistrots aux atmosphères enfumées chers au cinéaste français… Une petite préférence dans ces classiques pour le beau Max et les Ferrailleurs.

La Blonde et Moi de Frank Tashlin, un cinéaste souvent présent dans les salles de cinéma du réseau Action, ici en version restaurée pour noël

Mariage à l’Italienne de Vittorio de Sica, l’un des titres tardifs les plus emblématiques du cinéaste italien, avec déjà le couple mythique du beau Une journée particulière (Carlotta)

 

 

A propos de Guillaume BRYON

Laisser un commentaire