13055458_584490791731832_2958281788037905034_n

La Nollywood Week fêtera à partir du 2 juin 2016 et jusqu’au 5 juin, sa quatrième édition. En se réinventant chaque année, ce festival témoigne de la vivacité du cinéma nigérian et, par extension, de la volonté d’un continent tout entier de changer et contrôler son image.

Cette quatrième édition laisse cette fois une large part aux films courts avec pas moins de sept films répartis sur deux programmes. Tope Oshin, qui était déjà présente en 2014 avec un long métrage féministe, Journey to Self, revient à cette occasion avec Ireti, l’histoire d’une rencontre qui change la vie d’une femme qui a baissé les bras.

Un choix qui ne met pas en reste les longs métrages qui sont au nombre de huit, avec des réalisateurs qui sont devenus maintenant des habitués comme Kunle Afoyalan avec The CEO ; Daniel Emeke Oriahi avec Taxi Driver (Oko-Ashewo) ; Biyi Bandele, le réalisateur de Half of a Yellow Sun, avec Fifty ; ou encore Moses « Sneeze » Inwang avec Stalker, qui n’est pas une nouvelle adaptation du roman des frères Strougatski… L’actrice et réalisatrice Omoni Oboli revient aussi avec une nouvelle comédie, The First Lady. Un choix qui s’avère, comme d’habitude éclectique, en allant du drame à la comédie romantique en passant par le film policier.

Cette quatrième édition s’annonce surtout plus interactive avec plus de tables rondes et d’ateliers autour du travail d’acteur et du pitch.

AK-5-Jed-Root-hi-res

Surtout, sous l’oeil de la marraine la chanteuse Angélique Kidjo, de nombreux invités feront l’honneur de leur présence à un public curieux de découvrir de nouvelles cinématographies.

Nollywood Week

Du 2 au 5 juin 2016

Au cinéma Arlequin

76, rue de Rennes

75005 Paris

 

Toutes les informations et les détails du programme sur le site de la Nollywood Week.

A propos de Thomas Roland

Laisser un commentaire