mate-me-por-favor-1200x1754

Mate-Me Por Favor en Présence de la réalisatrice Anita Rocha da Silveira

Une vague de crimes frappe Barra da Tijuca, un quartier de la classe moyenne de Rio de Janeiro. Bia 15 ans habite avec son frère João à coté d’un terrain vague sur lequel on découvre des corps lacérés et démembrés de filles adolescentes. Tandis que Bia trouve l’amour, et un cadavre, João cherche une fille qui a disparu. Pour continuer à vivre, ils doivent apprendre à accepter la mort, physique pour elle, virtuelle pour lui.

Culturopoing est partenaire du premier long-métrage brésilien, Mate-Me Por Favor d’Anita Rocha da Silveira, en salles Mercredi 15 Mars.
On ne saurait que conseiller ce film épatant qui revisite les angoisses, les tourments d’adolescents insouciants issus des classes moyennes Brésiliennes sous une esthétique pop, au moyen d’une approche sensorielle et hypnotique. Une oeuvre inclassable quelque part entre Kleber Mendonça Filho, Gregg Araki, Wes Craven, Sofia Coppola… Notre critique pour plus de détails.

mate3

La réalisatrice sera en France pour accompagner la sortie du film, faisons donc un petit point sur ces dates.

Paris :

Lundi 13 Mars, un double programme du côté de la cinémathèque Française :
19h un programme de trois courts-métrages d’Anita Rocha da Silveira :
Handebol –  2010
Morts vivants –  2011
Vampiro do Meio-Dia – 2008

21h, avant-première de Mate-Me Por Favor.

Les deux séances seront suivies d’une discussion.

Cinémathèque Française :
51 rue de Bercy
75012 Paris

Mardi 14 Mars, du côté du Luminor Hôtel de Ville :

20h, avant-première de Mate-Me Por Favor.
Séance suivie d’une discussion.

Luminor Hôtel de Ville :
20, rue du Temple
75004 PARIS

Lyon :

Vendredi 17 Mars,  dans le cadre de la 33ème édition du festival Les Reflets du cinéma ibérique et latino-américain, Mate-Me Por Favor sera diffusé à 20h45 au cinéma le Zola.
Anita Rocha da Silveira sera présente pour une rencontre à l’issue de la projection.

Cinéma Le Zola :
117 cours Émile Zola
69100 Villeurbanne

A propos de Vincent Nicolet

Laisser un commentaire