Projet affiche Etrange Festival 2015

L’Etrange Festival 2016 – du 7 au 18/09 au Forum des Images et aux Fauvettes

Du 7 au 18 septembre, l’Etrange Festival revient au Forum des Images pour sa XXIIème édition et envahit le cinéma Les Fauvettes. Cette année, une petite programmation de classiques sera projetée aux Fauvettes en parallèle du Forum des Images. Une vingt-deuxième édition avec 36 séances au cinéma Les Fauvettes et 146 séances / 3 concerts au Forum des Images.

De nombreux invités, des cartes blanches, des focus, des hommages… et des découvertes avec 4 premières mondiales, 3 premières internationales, 6 premières européennes et 26 premières françaises.

L’Etrange Festival proposera entre autres :

La septième Compétition Internationale Long Métrage qui verra 22 films inédits concourir pour le Grand Prix Nouveau Genre ainsi que pour le Prix du Public parmi lesquels : Poésie sans fin d’Alejandro Jodorowsky qui reprend là où La danza de la realidad nous avait laissé,  The Lure d’Agnieszka Smoczynska, Girl Asleep de Rosemary Myers et Transfiguration de Michael O’Shea.

Nous pourrions croire que L’Etrange Festival ne serait rien sans un Sono Sion et nous aurions raison. Faute d’avoir droit au paraît-il magnifique Whispering Star nous pourrons voir le paraît-il excellent Antiporno l’un des trois films à inaugurer la résurrection du Roman Porno par la Nikkatsu, avec le Hideo Nakata et Wet Woman in the wind de Akihiko Shiota, également projeté à l’Etrange.

Depuis l’année dernière, les Inédits de L’Etrange sont divisés en deux sections : ‘Nouveaux Talents’ et ‘MondoVision’ qui proposent un panorama de la création originale mondiale :

Les ‘Nouveaux Talents’ : Grave de Julia Ducournau (qui a laissé un joli parfum de souffre à Cannes), The Plague at the Karatas Village d’Adilkhan Yerzhanov et Psiconautas, the Forgotten Children de Pedro Rivero & Alberto Vazquez.

De notre côté, nous sommes  impatients de découvrir le film iranien Under the shadow de Babak Anvari où la peur des fantômes se mêle à la terreur politique, le païen We are the flesh d’Emiliano Rocha Minter ou encore le très charnel dernier film d’Amat Escalante, La Region Salvaje.

Dans la section ‘MondoVision’ : Hime-Anole de Yoshida Keisuke, When geek meets serial killer de Remus Kam, Chin Pei-Chen & Eric Cheng et Un rêve solaire de Patrick Bokanowski.

Dans la section ‘Documentaires’, seront projetés notamment : The art of being Sion Sono d’Arata Oshima et Horse Being de Jérôme Clément-Wilz.

Les festivités compteront également un focus consacré à Shohei Imamura regroupant sept films dont deux inédits, ainsi qu’un second consacré à Frank Henenlotter en sa présence. Il est temps de reconnaître Henenlotter comme autre chose qu’un maître du gore, un héritier underground de Tod Browning obsédé par la malformation et la différence, et qui sa réflexion sociale et politique derrière son humour potache. Il présentera au public de L’Etrange Festival ses films : Frère de sang, Elmer, le remue-méninges (son meilleur film), Frankenhooker et Frères de sang 2.

Suivront un hommage au génial Zulawski récemment disparu –  dont il ne faudra pas rater Sous le globe d’argent en version restaurée – , des Cartes Blanches, la Compétition Internationale Court Métrage, les ciné-concerts de L’Etrange Musique, une séance ‘Retour de Flamme’ présentée par Serge Bromberg ainsi qu’une exposition anniversaire pour les 20 ans de la galerie Arts Factory…

Toute la programmation se trouve sur le site du Festival.

Vous pouvez suivre l’évènement sur Facebook et Twitter.

A propos de Jeanne Drubay

Laisser un commentaire