CYN7y9RWAAAcd6x.png-large

Du 13/01 au 28/02, Cycle Liberté, Égalité, Fraternité au Forum des images

De mi janvier à fin février, le Forum des images programmera un cycle de près de 90 films (fictions et documentaires) de tous horizons, ainsi que des débats, des rencontres et des cours de cinéma en faisant dialoguer sur les écrans comme dans les salles, les engagements d’hier et les enjeux d’aujourd’hui.

LIBERTÉ en janvier

En janvier, la Liberté sera incarnée par ceux de Charlie (L’An 01 de Jacques Doillon), par la jeunesse iranienne (Les Chats persans de Bahman Ghobadi), ou à travers le droit qui se confond avec l’histoire de l’esclavage (12 Years a Slave de Steve McQueen). Elle constitue une nécessité vitale pour tous ceux qui, fuyant guerre et misère, cherchent asile (America America de Elia Kazan, Hope de Boris Lojkine), ou reconnaissance (Bread and Roses de Ken Loach).

En France, la Liberté est aussi l’enjeu des générations issues de l’immigration (Vivre au Paradis de Bourlem Guerdjou) et de la place qu’il leur ait réservée dans l’histoire commune (Samia de Philippe Faucon).

ÉGALITÉ, FRATERNITÉ en février

En février, la programmation explorera les combats toujours d’actualité : le féminin face à la domination du masculin, (We Want Sex Equality de Nigel Cole), le rêve d’une unité face à l’appartenance à sa communauté (Rengaine de Rachid Djaïdani), sans compter les représentations de ceux qui, assignés à leurs origines (Mon amie Victoria de Jean-Paul Civeyrac), se retrouvent en marge de la société (Andalucia d’Alain Gomis).

L’école tente de garantir l’égalité des chances et des droits par l’apprentissage (Le Gone du chaâba de Christophe Ruggia) et parce qu’elle abrite la mixité sociale (Stella de Sylvie Verheyde). Cependant, elle n’échappe pas au déterminisme (La Mort de Danton d’Alice Diop) ni aux tensions contemporaines (Sa vie à elle de Romain Goupil). Alors, comment vivre ensemble et combattre les mécanismes de défense (Fragments sur la misère de Christophe Otzenberger) ? Collectivement (Une pure coïncidence de Romain Goupil) ou individuellement (Welcome de Philippe Lioret, Terraferma de Emanuele Crialese). Pour autant, certains ne sont toujours pas les bienvenus (Just the Wind de Benedek Fliegauf).

La programmation complète se trouve sur le site du Forum des images.

Vous pouvez suivre le Forum des images sur Facebook et Twitter.

La bande annonce :

A propos de Jeanne Drubay

Laisser un commentaire