13029523_10154081013184906_3882351165656178181_o

Depuis 2015, l’ADEAS (Association des Etudiants Africains de la Sorbonne) milite pour faire découvrir ou redécouvrir les grands classiques du cinéma africain tout en mettant en lumière les jeunes réalisateurs de la diaspora aux influences multiples : françaises, américaines et africaines.

Cette année, la programmation de la seconde édition du festival, grand-messe du 7ème art panafricain, s’articulera autour du thème de l’indépendance.

DES ETOILES3-14-11

Pour évoquer ce thème qui peut prendre plusieurs aspects, en plus de longs métrages tels que Finye, de Souleymane Cissé, et de Des étoiles, de Dyana Gaye, de jeunes talents viendront présenter leur court métrage. Ainsi, Cédric Ido, jeune réalisateur originaire du Burkina Faso, sera là avec Hasaki ya suda, son nouveau court métrage qui s’inscrit dans la tradition des films d’arts martiaux. Ibtissem Guerda et Maïmouna Doucouré viendront également montrer et défendre leur film, respectivement Voiler la face et Maman(s), ce dernier étant largement vanté en ses pages.

Maman(s)

Du mardi 10 mai au samedi 14 mai, redonnons, tous ensemble, ses lettres de noblesse à la culture panafricaine en général et au cinéma panafricain en particulier dans les locaux de la cinémathèque de l’université Paris 3.

Chaque projection sera suivie d’une rencontre et d’un échange sur quelques grandes problématiques du cinéma panafricain.

Les entrées sont nominatives et les réservations obligatoires pour chaque séance à écrivant à adeas.sorbonne@gmail.com

 

Programmation :

De 18h-21h

– Mardi 10 mai : Voiler la face d’Ibtissem Guerda + Des étoiles de Dyana Gaye, en présence des deux réalisatrices ;

– Mercredi 11 mai :  Maman(s) de Maïmouna Doucouré, en sa présence,  +  Une feuille dans le vent de Jean-Marie Teno, en présence de Melissa Thackway, professeure spécialiste du cinéma africain à l’Inalco ;

2011_03_Hasaki_Ya_Suda

– Vendredi 13 mai : Hasaki ya suda de Cédric Ido, en sa présence, + Choucha une insondable indifférence de Djibril Diallo et Sophie Bachelier.

poster1e

De 13h-18h

– Samedi 14 mai :  La virée à Paname de Hakim Zouhani et Carine May, en présence du réalisateur Hakim Zouhani, + Finye (Le vent) de Souleymane Cissé, en présence de Catherine Ruelle, journaliste culture et cinéma africain.

Adresse : Cinémathèque de l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, en salle 49 ; 13, rue Santeuil, 75005 Paris.

A propos de Thomas Roland

Laisser un commentaire