mv5bzja5y2eyyjityzcxos00yji3lwexnmitmwfkzja4n2y0mwiyxkeyxkfqcgdeqxvynjuwnzk3ndc-_v1_sy1000_cr0012761000_al_

Concours Sidonis Calysta/ Culturopoing : des films noirs à gagner

Les éditions Sidonis poursuivent leur collection « films noirs » avec des oeuvres aux inspirations fort différentes. Comme toujours chacun bénéficie de la présentation de Bertrand Tavernier, François Guérif, et Patrick Brion

Le violent est un peu à Nicholas Ray, ce qu’était Boulevard du Crépuscule était à Wilder, le Grand Couteau à Aldrich, ou Les ensorcelés à Minnelli, c’est à dire une oeuvre forte et noire où parcours individuel devient le miroir de l’univers hollywoodien et confine au vertige. Par l’entremise de son héros, un scénariste cynique aux pulsions violentes et accusé de meurtre, Ray dresse un portrait particulièrement acerbes des moeurs contemporaines et du milieu qu’il côtoyait. La prestation de Bogart ambigu à souhait y est particulièrement fascinante.

Comme ce fut le cas pour Al Pacino, chaque collaboration de Sidney Lumet et de Sean Connery était le gage d’un grand film. Aussi, aux côtés de The Offence et La colline des hommes perdus, Le gang Anderson est un grand Lumet, ironique et pessimiste. Il constitue également l’un des meilleurs films de casse (raté) qui soit. Avec cette histoire d’une gigantesque organisation de cambriolage, se révélant un gigantesque piège, l’immeuble étant truffé par la police de micros, le spectateur suit ébahi le fiasco jusqu’à l’apogée finale. Il se remémore également combien ce règne de la paranoïa et des tables d’écoutes permit à quelques cinéastes américains d’offrir dans les années 70 quelques chefs d’oeuvre, tels Conversation secrète ou A cause d’un assassinat.

Surtout connu pour son Gun Crazy (Le Démon des armes)  Joseph H. Lewis realisa également cet excellent Nuit de terreur dans lequel un détective français doit faire face à la disparition de la jeune femme dont il vient de tomber amoureux. L’intérêt de ce film d’apparence classique tient à son étonnant glissement d’un genre à l’autre, de l’intrigue policière au drame romanesque en l’amenant parfois aux confins du fantastique. Il faut bien dire que la superbe photo servant ce jeu de miroirs et de perception biaisée est pour beaucoup de le mystère qu’il distille.

filmsnoirs2v2

Nous sommes très heureux de vous faire gagner un dvd ou un blu-ray de l’un de ces films, si vous répondez avant le 25 juin minuit aux questions suivantes.

A propos de Culturoconcours

1 comment

Laisser un commentaire