Concours Movinside – Culturopoing : la collection « Suspense et Polar »

Culturopoing et Movinside vous font gagner des DVD’s et des Blu-rays de la nouvelle collection  de Movinside, Suspense & Polar. Au menu, deux films des années 70, Don Angelo est mort, de Richard Fleischer, Le flic se rebiffe, troisième et dernier film de Burt Lancaster en tant que metteur en scène, et le deuxième long-métrage de Stephen Frears, The Hit, qui date, lui, de 1984.

Réalisé 13 ans après Gumshoe, son premier long-métrage pour le grand écran, The Hit est un film noir très noir, aux personnages plus antipathiques les uns que les autres. Interprété par John Hurt et Terence Stamp, le film sous-titré Le tueur était presque parfait en France relate l’exécution d’un contrat sur un ancien membre de la pègre qui a trahi ses amis. Bien évidemment, rien ne va se dérouler comme prévu. Pour être noir, The Hit est très noir de par sa violence, mais aussi par son nihilisme.

En 1973, un an après Le parrain de Francis Ford Coppola, Richard Fleischer réalise lui aussi un polar se déroulant dans le milieu de la mafia. Le producteur Hal B. Wallis s’inspire d’un roman de Marvin H. Albert, voulant surfer sur la vague du genre. Pourtant, Don Angelo est mort possède plus la facture d’un pur film d’exploitation, tant dans son histoire que dans sa forme.

Après la mort du chef de la pègre new-yorkaise, les mafieux de la ville se réunissent pour élire celui qui sera leur nouveau leader. A l’unanimité, Don Angelo Di Morra, incarné par Anthony Quinn, est désigné. Il nomme Frank, joué par Robert Forster, le fils de l’ancien chef comme son héritier, sans que cela soit du goût de tout le monde. Un complot se met en place pour créer un conflit entre Don Angelo et Frank…

Dans la lignée de films comme Mr. Majestyk, Richard Fleischer signe une œuvre sèche et violente. Entièrement tourné en studio, Don Angelo est mort ne fait pas partie des films les plus marquants de son réalisateur, faisant office d’œuvre mineure au sein de sa filmographie, mais qui demande à être redécouverte.

Le troisième est dernier titre de cette salve s’intitule Le flic se rebiffe, un film policier relativement mineur, mais qui a la particularité d’être co-réalisé par Burt Lancaster et Roland Kibbee, plus connu pour ses talents de scénaristes, notamment sur L’homme de la sierra de Sidney J. Furie. Burt Lancaster incarne Slade, un ancien policier emprisonné pour le meurtre de l’amant de sa femme. Libéré sur parole, il devient gardien de nuit dans une université tout en devant se présenter régulièrement à la police, auprès d’une femme, Linda, chargée de sa surveillance, et qui tombe sous son charme. Des assassinats ont lieu, après le vol de bandes magnétiques concernant des étudiants. La première victime est la fille du sénateur local, Nathalie Clayborne, bientôt suivie dans la mort par le secrétaire de son père, puis par son amant. Slade décide de mener l’enquête.

Nous sommes ravis de vous faire gagner un exemplaire d’un de ces films , en collaboration avec Movinside, si vous répondez au questionnaire suivant, avant le 12 juillet 0h00.

A propos de Olivier ROSSIGNOT

3 comments

Laisser un commentaire