Steve de Jarnatt : « Démarrer le film comme une comédie romantique des années 80 était délibéré (…) Puis on tire le tapis sous leurs pieds. »

Il existe des réalisateurs qui ressemblent totalement à leur film. Quand nous avons interviewé Steve de Jarnatt, nous avons retrouvé tout l’humanisme de Miracle Mile, sa folle mélancolie idéaliste, une forme d’amertume mêlée à l’élan de légèreté. Derrière cette perle des années 90 se cache donc un homme plein d’humour, qui regarde le monde avec une certaine distance, partagé entre son pessimisme stoïque et sa foi en l’individu. Merci à lui pour ses mots et ses images.

Réalisation : Jean-Nicolas Schoeser / trystero.fr

« 

A propos de Olivier ROSSIGNOT

A propos de Audrey Jeamart

Laisser un commentaire