Du côté du Box Office (chiffres au 8 juillet 2009)


 
Avec 4,7 millions d’entrées, les professionnels se montrent satisfaits du résultat de la fête du cinéma, même si en soit elle n’a rien de spectaculaire. Sur trois jours, dont un seul incluant le week-end, le résultat était l’an dernier de 2,5 millions. Il y a bien un essoufflement dans cette nouvelle formule sur 7 jours. Le Box Office français tend à le démontrer d’autant plus: le gagnant haut la main est L’Age de glace 3, sorti le vendredi 3 soit le dernier jour de la fête. En 5 jours d’exploitation le film a rassemblé 2,4 millions de spectateurs, un score spectaculaire. Pendant ce temps, les continuations ont toutes baissées, hormis Very Bad Trip qui ne perd que 3% de ses entrées, l’un des bénéficiaires au final de la fête du cinéma avec Les beaux Gosses qui cumule désormais à plus de 750 000 entrées. Pour les autres ça sent le sapin: Transformers 2 perd 49% de ses spectateurs pour sa seconde semaine!
Les concurrents de L’Age de glace 3 sont tous ditstancés, en particulier les nouveautés: Le Hérisson est une déception à 204 716 tickets. Woody Allen s’en sort mieux avec Whatever Works, qui avec  287 452 entrées fera bien mieux mieux que Le rêve de Cassandre et Melinda et Melinda, même s’il négalera pas la trilogie Scarlett Johansson.

Public Enemies domine à 14 h sur Paris un Mercredi un peu timide: 2956 entrées sur 25 salles, solide mais pas spectaculaire, mieux déjà cependant que Miami Vice. En tout cas les concurrents sont distancés dans les largeurs: le nouveau Podalydès, Banc Public ne rassemble que 722 spectateurs sur ses 19 salles. C’est encore pire pour Didier Bourdon et son Bambou qui plafonne à 391 entrées.

Michael Mann fait aussi mieux que pour son précédent sur le territoire américain, avec 43 millions de recettes en 6 jours d’exploitation. Mais le Box Office américain est pareillement dominé par L’Age de glace 3, qui fait 73 millions en 6 jours. Si le week-end aura été moins profitable que pour les deux autres films de la franchise, celui-ci a bénéficié d’une sortie le mercredi. Et son "petit" budget de 90 millions va en faire une mine d’or pour la Fox. Transformers 2 reste encore supérieur sur le week-end, mais perd plus de 60% de ses recettes. Pas de quoi faire grimacer les pontes de Paramount et de Dreamworks qui ont déjà assuré une large rentabilité à cette entreprise. La meilleure moyenne de la semaine est encore détenue par The Hurt Locker, mais le film ne s’est élargi qu’à un parc de 9 écrans…

Sources des chiffres: "CBO Box Office" et "Box Office Mojo"

A propos de Guillaume BRYON

A propos de Culturonews

Laisser un commentaire