Coffret Erich Von Stroheim chez Artus Films

Erich Von Stroheim fut l’un des réalisateurs les plus importants et influants de l’ère des films muets. Mais lorsque les parlants firent leur apparition, il laissa tomber la mise en scène pour se consacrer à une carrière de scénariste et d’acteur. Son intensité de jeu et sa présence charismatique lui valut d’incarner de nombreux personnages et surtout celui du méchant.
 
Artus Films a déniché pour vous quatre des meilleurs films auxquels Von Stroheim a participé et les a regroupés dans un joli coffret digipack contenant également un livret 12 pages et 4 cartes postales – le tout à prix très attractif.
 
 
Dans The Lady and The Monster (1944, George Sherman), Von Stroheim joue le rôle du Pr Franz Mueller qui conserve le cerveau d’un milliardaire décédé dans le but de conduire des expériences…
 
The Mask of Diijon (1946, Lew Landers) se déroule dans le monde du spectacle. L’illusioniste Diijon a laissé tomber sa carrière pour se concentrer sur l’art de l’hypnose. Après avoir poussé un homme au suicide, il décide de pousser ses recherches criminelles encore plus loin…
 
The Great Gabbo (1929, James Cruze) met en scène le ventriloque Gabbo dont l’assistante est chassée après avoir raté une représentation. Lorsqu’elle trouve un nouveau partenaire, Gabbo, fou de jalousie, sombre dans la folie…
 
The Crime of Dr Crespi (1935, John H. Auer) est inspirée d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe (L’Enterré Vivant). Lorsque le mari de son ex-fiancée se retrouve dans le coma après un accident de voiture, le Dr Crespi décide de se venger en administrant un puissant anesthétique à l’homme qui se retrouve alors en état de mort apparente. Enterré vivant puis déterré par des assistants suspicieux, le Dr Crespi subira sa vengeance…
 
 


The Lady and the Monster – trailer par apparitor
The Mask of Diijon – trailer par apparitor
The great Gabbo – trailer par apparitor
The Crime of the Dr Crespi – trailer par apparitor

A propos de Culturopoing

Laisser un commentaire